règlement annexe
groupes bottin
scénarios préliens
gestion invités
FLUORESCENT ADOLESCENT, est un rpg de type vie réelle centré sur l'adolescence et la rivalité entre deux lycées. Vous avez la possibilité de jouer un lycéen, ou bien un citoyen de la ville fictive de SEOHAN dans laquelle se déroule l'action. Aucun nombre de lignes minimum n'est demandé, et un minimum de deux réponses par mois sont requises pour ne pas être en danger.
ils sont à adopter


 :: let's live it up :: samyeong-gu - 사명 :: → nasan private school Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

love maze (( yubin ))

Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t55-take-you-home-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t127-just-hold-onhttp://fluoado.forumactif.com/t126-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t229-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t230-heo-minwoo-fullheart
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
131
→ avatar + crédit :
kim younghoon (tbz) + @self
Mar 2 Oct - 22:35

love maze
(aesthetic)

et il déteste le voir au loin. le voir avec ces inconnus qui auront toujours plus que lui, lui malgré toutes ces années d'amour à sens unique. il avait eu sa première fois, eu son cœur au premier tir. et cela faisait bien trop longtemps qu'il le gardait captif, réanimant l'organe autant que l'étouffant. yubin, un prénom au goût particulier. si doux et amer à la fois, bercé d'amour et de déception. minwoo dont les yeux peinent à suivre, minwoo toujours un pas derrière. yubin est trop loin, trop inaccessible. et le souffle lui manque lorsqu'il pense à ceux qui ont pu le toucher, lui arracher un sourire. ceux qui sont passés après lui, avant même. il aurait voulu être le seul, l'unique mais il n'était qu'un parmi d'autres. triste réalité qui le frappe alors qu'il ne rêve que d'un amour sincère. alors que yubin remplit encore ses songes, que son nom est souvent griffonné sur les pages de son cahier de mathématiques. il est stupide. naïveté déconcertante. il voulait lui parler au club de volley mais il en a été incapable. il n'a pu que le regarder, échanger quelques paroles sans aucun sens. comme une bataille en lui, le cœur et la raison. énième rupture de ses propres sentiments, du moins c'est ce qu'il voudrait. peut-être que tout serait plus simple.

il range ses affaires avec hâte, s'extirpe vite de la masse. il se noie dans la foule avant d'en sortir. couloir après couloir, du monde au désert. et il n'y a qu'une personne. chevelure blonde, des yeux noirs. l'uniforme reconnaissable, la silhouette connue, reconnue - encore plus que toutes les cartes de géographie accrochées au mur. il le connait par coeur, peut-être l'a t-il trop chéri à chaque fois qu'il en avait l'occasion. il marche d'un pas faussement déterminé. il aurait voulu que ça n'arrive jamais. ses poings se serrent alors qu'il s'avance un peu plus. vient rejoindre le casier, celui dans lequel il a glissé quelques mots. l'amour, toujours. et sans réfléchir, ses mains attrapent les épaules de yubin. il le plaque contre le casier, laissant un bruit sourd - le métal - s'échapper. il regrette presque déjà son geste mais c'est trop tard. « ça doit s'arrêter. » ses yeux cherchent les siens. ses doigts s'agrippent au tissu de la veste. uniforme déjà froissé par ses nerfs stupides. « tu peux pas continuer à me briser le cœur à chaque fois. » et il le fixe. ne dit plus rien, juste le temps de respirer. il voudrait tellement se noyer dans son cou, humer son parfum et être le seul. le seul que yubin aimerait.





Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
80
→ avatar + crédit :
chanhee
Ven 5 Oct - 13:16

love maze
(aesthetic)

Son regard est toujours sur lui, il le sent à chacun de ses pas, chaque geste qu’il effectue. Le regard de Minwoo, son dévouement, ses soupirs qui le chérissent, sa tristesse quand il le voit tomber dans d’autres bras, se laisser cajoler par d’autres et rires de leurs caresses. Minwoo n’est jamais loin, et si Yubin n’arrive pas à comprendre ce qui retient tant le plus jeune à lui, il ne compte pas le laisser l’oublier. Yubin lui a déjà dérobé chacune de ses premières fois, il s’est assuré que son visage rappelle à Minwoo tous les souvenirs. Il l’abandonne sans un regard, comme une chose dispensable une fois qu’elle cède à son plaisir, il le retient de ce fil rouge, il le laisse s’éloigner mais jamais assez. Dès qu’il sent le fil se tendre un peu trop, être sur le point de casser, Yubin revient dans sa vie, charmant et tendre, il guide les mains du brun sur son corps, comble ses désirs et nourrit ses espoirs avant de l’esseuler. Des années qu’il le tient assez à sa merci, amusé de son amour et des poèmes à ses mots. Minwoo, triste romantique qui a voulu le diable pour compagnon. Des mêmes mots qu’il retrouve ce soir encore dans son casier alors qu’il y dépose ses cahiers avant de rentrer chez lui, il les lit dans un sourire, affligé par l’innocence de cet enfant.

Alors c’est surprenant, de se sentir brutalement plaqué contre le casier, c’est douloureux de sentir son dos percuter la surface en métal. Il grogne et gémit à la fois, sa surprise plus grande encore quand il scrute le visage de la personne qui l’empoigne. Il fronce les sourcils. Tu peux pas continuer à me briser le cœur à chaque fois. Il ne se souvient pas de la dernière fois où Minwoo a ainsi voulu s’imposer devant lui, quand souvent il est à ses pieds à attendre ses caresses comme un jeune canidé. « Lâche-moi, tu ruines mon uniforme. » Il ancre son regard dans le sien, Minwoo semble presque imperturbable. « Je vois pas de quoi tu parles, tu deviens fou. » Il feint l’ignorance, le Minwoo face à lui l’amuse, et il aimerait voir jusqu’à où il ira, ce que son amour désespéré peut bien le pousser à faire.




_________________
Now listen to me baby, before I love and leave you. they call me heart breake I don't wanna deceive you — sia
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t55-take-you-home-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t127-just-hold-onhttp://fluoado.forumactif.com/t126-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t229-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t230-heo-minwoo-fullheart
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
131
→ avatar + crédit :
kim younghoon (tbz) + @self
Sam 6 Oct - 11:38

love maze
(aesthetic)

il se surprend de ses propres gestes, de ses poings serrés qui font blanchir sa peau sous la pression. il voudrait cogner ses phalanges contre les casiers, peut-être que tout serait moins douloureux. il a déposé tant de petits mots écrits avec attention qu'il a arrêté de compter. il a arrêté de vivre quand cet amour ne lui a pas été retourné. et masochiste, il persiste pourtant. sait pertinemment que c'est voué à l'échec mais il désire y croire. naïveté d'enfant, yubin qui est son premier vrai amour. et il le paye chaque jour. le bruit sourd le dérange. il n'a jamais été violent avec yubin, sauf bien sûr à sa demande. mais minwoo ne peut rien y faire, il n'est pas là pour être doux. il veut des explications, vociférer sa haine, son désespoir (( son amour )). il cherche les prunelles de l'autre, voudrait voir quelque chose de différent mais ce n'est pas le cas. il parle, les doigts agrippés à l'uniforme. et son cœur se brise au fur et à mesure, paroles qu'il laisse échapper. yubin; qui ne comprendra jamais.

il semble toutefois surpris de le voir. peut-être ne s'attendait-il pas à ce que minwoo explose un jour, lui d'ordinaire si docile. si obéissant, rien que pour yubin qu'il vénère comme un dieu. seule religion que celle de ses lèvres contre les siennes. sourcils froncés, minwoo se prend à avoir peur de sa réaction. et il a raison. lâche-moi, tu ruines mon uniforme. il croit rêver, mourir à ces mots. « et alors ? t'as jamais pensé à ce que tu ruinais ? » il ruine son cœur, sa vie, sa jeunesse puisqu'il le laisse s'accrocher à de stupides espoirs. « c'est que du tissu. c'est rien. » ses doigts restent agrippés. et la suite vient. les pathétiques lamentations, questions stupides dont il n'est pas même pas certain de vouloir connaître la réponse. « qu'est-ce qu'ils ont de plus que moi ? » dis-moi. il tire le col, approche yubin de lui. tension entre eux, dans le tissu et les mains de minwoo bien trop fébriles. et puis à force de le fixer, il se sent faiblir. il repousse yubin contre le casier et sa tête vient reposer sur son épaule. différence de taille facilitant les choses; minwoo ne réfléchit plus. « tu devrais m'aimer. » comme une évidence qu'il lui offre. et il ne sait pas si les secondes défilent ou si le temps s'est arrêté. romantique assassiné. il se redresse pour venir poser son front contre celui de yubin. il a besoin de frôler ses lèvres, cela même dans ce couloir où on pourrait les voir. « juste moi. » moi et personne d'autre. murmure t-il contre les pulpeuses du garçon. minwoo n'est pas prêt à affronter à la réalité mais yubin ne lui laissera pas le choix. (cette peur résonne en lui)



Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
80
→ avatar + crédit :
chanhee
Sam 6 Oct - 14:06

love maze
(aesthetic)


Il la voit s’écrouler, sa patience. Joli château de cartes qui s’effondre sous les brises et Yubin en veut être spectateur, il veut être le souffle qui lui pourrit l’âme, les doigts qui lui brûlent la chair. Minwoo est un volcan, il s’emporte et s’enrage devant lui, contemple les ravages de cet amour qui sommeille en lui. Un brasier ardent. Yubin l’a rendu ainsi, il s’est envenimé dans son esprit encore jeune. Que pouvait voir Minwoo en lui et d’où étaient-nés ses sentiments ? Il comprenait l’attraction physique, il éprouvait la même pour le brun, il est tombé pour ses grands yeux et son innocence, mais il l’aimait comme une rose qu’il désirait voir se faner. Il se gorgeait de sa faiblesse et éprouvait un plaisir à admirer sa soumission. Et Minwoo ne le quitte jamais, accepte sa souffrance comme il avait accepté sa première invitation à venir chez lui il y’avait deux ans ; en silence. Il sent les doigts du garçon se resserrer autour de son col, il a mal. Mais ce n’est pas le genre de douleur qu’il quémande parfois le brun de lui prodiguer, celle-ci il ne l’a pas demandé et il n’en veut pas. Il tente de se détacher de lui mais c’est impossible, Minwoo le dépasse en force, ce n’est qu’en lui brisant l’esprit jusque-là qu’il était arrivé à avoir l’ascendant sur sa personne.

« Arrête Minwoo, tu deviens ridicule. Je n’ai rien ruiné, je ne t’ai jamais forcé à rien. » soupire-t-il las, il ne lève pas les yeux vers lui, appréciant silencieusement de sentir son énervement et son désespoir tinter sa voix. C’était pire encore, Minwoo s’était laissé ruiner de sa propre volonté. Sa main recouvre celle du brun, mais il n’essaye plus de le repousser, ses doigts en caressent le dos comme pour le calmer. Les autres n’avaient rien de plus, Minwoo était sa plus belle conquête, il avait tout justement. Il était tellement au-dessus de lui et il se réjouissait de l’avoir à ses pieds. Il gémit de nouveau quand son dos claque contre le casier, distrait dans ses pensées et relâche la main de Minwoo. « Tu m’aimes tant que ça ? » Ses phalanges s’aventurent dans les mèches brunes et s’amusent de leur toucher, pressant un peu plus le front de Minwoo contre son épaule, puis son propre front. « On risque de nous voir. » Minwoo frôle ses lèvres tendrement, faible dans sa colère. Il continue à choyer ses cheveux. « Tu veux que je t’aime, mais tu fais que pleurer. » Ses doigts s’entortillent autour des mèches, assez pour forcer Minwoo à basculer sa tête en arrière. « Et tu m’as fait mal. » sa voix devient plus froide.




_________________
Now listen to me baby, before I love and leave you. they call me heart breake I don't wanna deceive you — sia
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t55-take-you-home-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t127-just-hold-onhttp://fluoado.forumactif.com/t126-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t229-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t230-heo-minwoo-fullheart
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
131
→ avatar + crédit :
kim younghoon (tbz) + @self
Sam 6 Oct - 14:59

love maze
(aesthetic)


Il perd sa contenance, s'effondre - s'énerve. mais que peut-il faire d'autre ? aucun autre choix ne semble s'offrir à lui. surtout lorsque son cœur reste irrémédiablement attaché à yubin, lorsque ses entrailles, tout son être ne réclame que lui. c'est comme s'il avait arrêté d'exister pour le reste du monde. stupide garçon, l'évidence aux yeux de tous. surtout les siens, encore troublés par l'autre. il se fiche de serrer trop fort, d'être trop bête; de persister alors que l'espoir s'échappe un peu plus à chaque fois. ils ne sont qu'une fleur qui se fane, une de celles qu'on jette sur les cercueils des défunts. ils disparaîtront. arrêter, belle idée. mais il ne peut pas. je ne t'ai jamais forcé à rien. peut-être que oui, peut-être que non. le destin l'a forcé à l'aimer, à le chérir plus que tout. yubin, l'attirance impossible à contrôler. minwoo n'a été qu'une victime de l'attraction, yubin à qui il s'est retrouvé aimanté sans rien comprendre. « tu savais que j'avais un faible pour toi. pourquoi tu ne m'as pas ignoré, hein ? » pourquoi est-ce qu'il ne l'a pas laissé dans ses naïves rêveries, crédule enfant. pourquoi est-ce qu'il l'a invité il y a deux. p o u r q u o  i. yubin soupire, ignore son regard. ne porte aucune attention à sa peine. minwoo aurait du s'en douter. yubin ne l'a t-il donc jamais aimé ?

ses mains viennent recouvrir les siennes. il arrête de le repousser, l'enveloppe de sa douce chaleur. et minwoo n'est qu'un faible, un de ceux qui se laissent faire. il ne cherche pas à repousser les doigts qui caressent sa peau, ni à les briser. non, il le recolle un peu plus contre ce métal froid. gémissement qu'il obtient mais pas de ceux qu'il voudrait. il relâche sa main et minwoo se sent juste vide. vide, rempli aussi. la question de yubin résonne comme une trahison. « t'as pas le droit d'en douter, ni de poser la question. » pas quand il se languit de lui chaque jour, pas quand il cherche sa présence partout. pas quand il n'y a que lui qui le hante. et yubin vient toucher ses cheveux, mèche après mèche. tête sur son épaule, puis front contre front. minwoo s'apaise autant que la tempête survit en lui. « je m'en fous. » gamin borné. peut-être a t-il perdu la raison à trop frôler le diable, à ne vouloir que ses lippes. vile compagnon. yubin continue à caresser ses cheveux mais ses mots n'ont rien de doux. tu veux que je t'aime mais tu fais que pleurer. son cœur semble manquer un battement. douleur qui se répand en lui, comme s'il avait posé le doigt sur la plus épine de la rose. et puis les doigts de yubin lui font basculer la tête en arrière. ses cheveux sont tirés, ses sentiments égratignés (( lui, tout écorché )). voix froide, il croit mourir à son entente. mais toujours la tête en arrière, il ose répondre, amertume au bout des lèvres. « peut-être que je devrais te faire pleurer aussi. » essayer d'atteindre l'inatteignable. « c'est rien à côté de ce que tu me fais chaque jour. » réplique t-il alors que ses doigts viennent déloger ceux de yubin. que sa main serre la sienne mais qu'il s'arrête à temps pour ne pas le blesser. il n'a pas cette envie malgré la colère qui le ronge. « tu es tellement cruel. » cruel; horrible. « j'aurais voulu ne jamais ... » il s'arrête à mi-chemin. se tait avant de dire quelque chose qu'il ne pense pas. son cœur honnête se perd entre rancœur et sentiments. « je ne dois plus t'aimer. » devoir, obligation. il ne peut plus, sous peine de sentir son coeur se faner un peu plus à chaque fois.



Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
80
→ avatar + crédit :
chanhee
Sam 6 Oct - 17:20

love maze
(aesthetic)


I
« Mais ça t’aurait fait mal que je t’ignore aussi, non ? » murmure-t-il, sa tête légèrement penché vers le côté alors qu’il le scrute de son regard. Il avait deviné les regards que lui lançait Minwoo assez rapidement, il avait laissé les semaines s’égrainer jusqu’à avoir la certitude qu’il était réellement l’objet des désirs du plus vieux. Il était humain, ses pulsions prenant les devants à la pensée d’avoir ce garçon pour lui et à lui, conciliant et heureux pour combler ses envies égoïstes. Il se prend à imaginer ce qu’ils seraient aujourd’hui, s’il ne l’avait pas invité chez lui il y’avait deux années de cela. Ils seraient alors des étrangers dans les couloirs, leurs regards se croisant à peine. Oh, Minwoo serait toujours amoureux de lui, c’était une certitude, le brun était assez stupide pour se laisser bercer de douces pensées d’amour interdit, des soupirs toujours transcrits dans ses petites pages blanches, sauf que les mots n’auraient trouvé aucune oreille pour s’y poser. Minwoo se morfondrait encore de ses sentiments, alors autant en profiter.

Il le sent faiblir sous son toucher, peut-être même frissonner. Minwoo se veut fort et grand, il arriverait presque à lui faire peur en le poussant aussi durement contre le casier. Mais il sait que sa colère n’est que passagère, il lui reviendra suppliant, comme il l’a toujours fait. Il le sait à ses pieds dès qu’il lui susurrera quelques douceurs à l’oreille, cajolera son corps et son âme à la fois. Il ne doutait pas de son amour, il s’en surprenait simplement, parce que Minwoo ne cesse de lui montrer l’entendue de sa concupiscence. « Ah oui, et comment tu arriveras à me faire pleurer avec des mains aussi tremblantes ? » Il raffermit un peu plus sa prise sur les courtes mèches brunes, le regard devenu mauvais. « Tu ne voudrais jamais me faire le moindre mal si tes sentiments étaient aussi purs que tu le prétends. » La main de Minwoo dans la sienne le force à relâcher la pression, il cherche son regard du sien et sous l’amertume, il perçoit les iris empreints d’amour. « Continu…qu’est-ce que tu aurais voulu ne jamais ? » Il remonte sa main jusqu’à sa joue, en caresse le contour moins rond que le jour de leur rencontre. Il se redresse sur la pointe de ses pieds et frôle son oreille de ses lèvres charnues. « M’avoir fait l’amour, quand moi je ne t’ai que baisé ? » Son rire glisse contre la peau du garçon. « Je veux pas que tu arrêtes de m’aimer. »




_________________
Now listen to me baby, before I love and leave you. they call me heart breake I don't wanna deceive you — sia
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t55-take-you-home-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t127-just-hold-onhttp://fluoado.forumactif.com/t126-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t229-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t230-heo-minwoo-fullheart
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
131
→ avatar + crédit :
kim younghoon (tbz) + @self
Sam 20 Oct - 10:28

love maze
(aesthetic)

Il s'éteint à ses mots. Peut-être que ça lui aurait fait mal certes. Que Yubin hanterait toujours ses pensées alors qu'ils ne seraient que deux inconnus dans les couloirs, deux connaissances du club de volley. Rien de défini, rien d'existant. Mais Minwoo se dit que cet amour avorté aurait peut-être mieux valu. Au moins, il aurait eu les rêveries sans la peine; les images sans aucune douleur. Yubin serait resté saint, sacré en son cœur et dans son esprit curieux de lui. Il ne serait pas là à le détester, à vouloir le tirer du piédestal sur lequel il l'a lui-même hissé. « Tu serais resté une belle personne pour moi. » Ni oui; ni non. Minwoo qui ne se résout pas à répondre si simplement. Peut-être valait-il mieux être ignoré qu'utilisé, brisé lentement par un amour qu'on ne réciproquerait pas.

Et le corps de Minwoo fait rempart; les mots s'envolent entre eux. Combat sans merci mais Yubin n'a pas besoin de beaucoup pour lui asséner un coup. Il accuse ses mains tremblantes, arrive à le faire passer pour le faible qu'il se défend d'être une fois sur deux. Minwoo sent les doigts du garçon qui deviennent encore plus vifs alors qu'ils resserrent leur prise. Les yeux de Yubin changent, ils se transforment en ces orbes noires - viles, et qui ne présagent rien de bon. Encore un autre mensonge, un autre abandon. Il n'en sait rien. « C'est pas parce que j'ai des sentiments que j'ai pas le droit d'être en colère et de t'en vouloir. » Pureté certes, Minwoo qui se prend à vouloir lui rendre les coups, à lui faire goûter au cœur meurtri, si tenté que Yubin en ait un. Il avait souvent posé sa main sur son torse, aimant chaque battement qu'il avait pu sentir. Mais cela avait-il été réel ? Il en doutait lorsque le garçon se comportait ainsi. Il lui fait relâcher la pression mais les mots de Minwoo expriment sa colère et toute la palette de sentiments en lui. D'émotions contradictoires, incontrôlées. Et Yubin voudrait qu'il continue mais Minwoo en est incapable. Sincérité qu'il préfère à des mensonges dictés par la colère; il aimerait pourtant lui cracher des paroles cruelles pour l'écorcher un peu - vaine tentative. Il rebrousse chemin, se laisse happer par la main de Yubin qui remonte jusqu'à sa joue. La caresse comme s'il l'aimait (( menteur )) Minwoo répond par le silence, ne s'attend pas aux autres mots. Yubin se redresse, vient frôler son oreille. Lippes mauvaises qui ne lui font que mal lorsqu'un écho s'échappe d'elles. M'avoir fait l'amour quand moi je ne t'ai que baisé. Leur relation résumée en une phrase, lui et son cœur naïf, Yubin et son corps de traître. Son rire lui est cruel, il le hait. Voudrait l'étouffer de ses propres mains. Il ne veut pas l'entendre, il ne veut plus qu'il parle. Mais Yubin ne sait pas se taire, il continue, encore et encore. Lui montre qu'il n'est qu'un jeu, qu'un jouet. Il le repousse dans le casier, le laisse s'y échouer. Ses mains viennent attraper les poignets de Yubin qu'il appuie contre le casier. Prisonnier incertain. Ses yeux cherchent les siens, toute sa colère est palpable. « Puisque j'avais tort de croire à l'amour, baise-moi. » Tristesse dissimulée, cachée derrière ces mots vulgaires. Minwoo s'approche, gardant captifs les poignets du garçon il frôle ses lèvres; Fermant les yeux, il n'y a que sa voix qui résonne. « Montre-moi qui tu es si tu ne veux pas que j'arrête de t'aimer. »



Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
80
→ avatar + crédit :
chanhee
Sam 10 Nov - 23:46

love maze
(aesthetic)


Une belle personne. Yubin tique aux mots qui s’échappent des lèvres du plus jeune, il savait que l’image qu’avait Minwoo de lui était bien plus que romancée, mais jusqu’à le considérer comme une belle personne, surement Yubin n’avait montré que les côtés plaisants et doucereux de lui, ça n’avait duré que les premiers jours jusqu’à ce qu’il ait attiré Minwoo au fond de ses draps, jusqu’à ce que le garçon s’attache bien trop à lui, incapable de penser ou d’aimer un autre. Sa tendresse avait depuis disparu sous l’insolence de ses absences, de ses yeux qui évitent sciemment ceux de Minwoo alors qu’il sait que les siens sont centrés de lui. C’est d’un égoïsme pur qu’il se complait à être le centre du monde du blond qui le suit avec une dévotion qu’il ne mérite surement pas. Il était devenu son objet et la force de son attraction ne s’était plus atténuée depuis ces deux dernières années, offrant à chaque fois au garçon quelques vagues espoirs quand il le voyait sur le point de l’abandonner et s’éloigner. C’est ce qu’il aurait dû faire ce soir aussi, jouer aux innocents pour raffermir sa prise autour de son cou, mais l’envie de le tester un peu plus s’était enracinée dans son esprit. Il se demande quel degré de peine le brun peut encaisser avant de faiblir à ses pieds, à ce moment seulement, il redeviendra le garçon doux qui lui a dérobé chacune de ses premières fois.

Sa main se glisse jusqu’à la joue de Minwoo qu’elle épouse de sa paume, il connait ses faiblesses les plus infimes, il en a souvent été la cause, et il ne compte plus les fois où il a ainsi cajolé et choyé ses joues avec tendresse après l’amour. La colère flambe ses iris, à la hauteur des sentiments qu’il ressent pour lui – si jeune et si aimant à la fois, Minwoo aurait pu aimer n’importe qui, son cœur aurait été mieux protégé entre toutes les autres mains, mais pas celles de Yubin qui se ravit à l’idée à comprimer le membre palpitant entre ses longs doigts. Ses jolies lèvres continuent leurs assauts et ses grands yeux se délectent de la peine qu’il cause. Il est prisonnier, mais celui en position de force aussi, il n’y a aucun doute. « Tu es prêt à tout pour que je te touche encore ? » Le sourire mesquin entrave la douceur naturelle des traits de son visage. Leurs lèvres se frôlent. Il ne peut bouger les mains mais il a encore le contrôle de son corps et en use pour se coller un peu à Minwoo, un mouvement discret et lascif, suffisant pourtant pour amener chez l’autre la réaction qu’il désire. « Je vais pas te baiser, Minwoo, je vais te laisser comme ça ; incapable de m’avoir ou de te contenter d’un autre. » Les mots glissent contre la peau du brun comme ses lèvres le long de sa mâchoire. Que son corps brûle d’impatience et supplie la présence de la sienne, à s’en étouffer.





_________________
Now listen to me baby, before I love and leave you. they call me heart breake I don't wanna deceive you — sia
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t55-take-you-home-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t127-just-hold-onhttp://fluoado.forumactif.com/t126-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t229-heo-minwoohttp://fluoado.forumactif.com/t230-heo-minwoo-fullheart
→ arrivée :
29/09/2018
→ messages :
131
→ avatar + crédit :
kim younghoon (tbz) + @self
Lun 19 Nov - 20:54

love maze
(aesthetic)

« peut-être moins. » arrive t-il  à murmurer. peut-être que son cœur lui lancerait moins, que la douleur serait moins intense. il ne saurait pas à quel point yubin est toxique, à quel point ses mots ne sont que mensonges. il donne et reprend sans aucune pitié, offre des fragments de sentiments, des caresses qui ne sont que fausses. il embrasse pour mieux mordre, répandre son venin comme il le faut dans sa proie. et minwoo est empoisonné, incapable de se sauver de cet amour qui ressemble plus à une torture. si yubin n'avait rien fait, rien dit - minwoo serait resté ce garçon avec de belles illusions. peut-être que les rêveries naïves auraient continué mais au moins, son monde n'aurait pas été chamboulé. il n'aurait pas été utilisé pour satisfaire de sales désirs charnels. il se demande s'il aurait pu aimer quelqu'un d'autre, quelqu'un de bien. ne méritait-il pas une once de bonheur ? il aimerait le croire mais la situation lui prouve le contraire.

il est faible, se laisse aller à cause de simples gestes. il devrait s'en aller, le pousser encore plus contre le casier. l'éloigner de lui, le chasser de sa vie - de ses pensées. cœur irrémédiablement stupide; il se hait. et yubin le mène encore plus bas, appuie là où ça fait mal. il a toujours su quels mots employer pour que minwoo se souvienne, que la douleur se ravive en quelques secondes. « j'y arriverai, c'est tout. » il sent la prise se raffermir, le mensonge l'envelopper encore. les yeux de yubin n'ont aucune douceur, orbes du mal. « peut-être que j'ai menti. » sur la pureté de ses sentiments, sur les papillons étouffés en lui. sur tout. la pression est relâchée, yubin cherche ses yeux. minwoo trouve les siens. il le déteste, hait chaque mot qui s'est échappé de ses lippes. l'horrible question, sa main qui caresse sa joue. minwoo sourit d'amertume, les tristes iris qui dérivent sur le casier. il ne répond rien, voudrait que yubin se taise mais il continue. vient murmurer à son oreille. enfoncer le couteau encore plus profond, le brûler de ses sales paroles. de sa voix détestable à l'instant présent. et minwoo est sous le choc, le rire de yubin est cruel. symphonie à éteindre. et l'égoïsme resurgit, narcisse est à son apogée. minwoo a mal mais sa voix sera calme. « t'es qu'un sale égoïste. » il le repousse dans le casier. fait quelques pas en arrière. « tu me dégoûtes. »

ses yeux rencontrent ceux de yubin. « on ne peut pas aimer les monstres. » triste réalité, il le faisait pourtant.

« tout ça doit s'arrêter. » comme une pensée à voix haute; minwoo qui tourne le dos à yubin. il ne le rattrapera pas.



Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLUORESCENT ADOLESCENT :: let's live it up :: samyeong-gu - 사명 :: → nasan private school-
Sauter vers: