règlement annexe
groupes bottin
scénarios préliens
gestion invités
FLUORESCENT ADOLESCENT, est un rpg de type vie réelle centré sur l'adolescence et la rivalité entre deux lycées. Vous avez la possibilité de jouer un lycéen, ou bien un citoyen de la ville fictive de SEOHAN dans laquelle se déroule l'action. Aucun nombre de lignes minimum n'est demandé, et un minimum de deux réponses par mois sont requises pour ne pas être en danger.
GOLDEN KIDS
COOL KIDS
0000 pts
0000 pts
STUDENTS
CITIZENS

0000 pts
0000 pts

 :: let's live it up :: nonju-gu - 논주 :: → cheonan high school :: → sports hall Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tell the world (( y u k i ))

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Anonymous
Invité
Mar 2 Oct - 23:25
Invité

“tell the world.” & une demi-heure. ça faisait déjà une demi-heure qu’il attendait, sur le bord du gymnase, que l’équipe de football finisse son entraînement, installé les fesses contre un poteau à regarder les autres garçons suer sur le terrain, courant derrière le fameux ballon. je pourrais jamais faire ça, pensait-il à chaque fois qu’il regardait les équipes sportives se démener pour s’entraîner et à combattre pour la victoire. jihwan savait déjà que ses pauvres petites jambes lâcheraient après une bonne dizaine de minutes demi-heure à courir à droite et à gauche dans un terrain pareil. il était loin d’être endurant. mais toutes ces pensée ne l’empêchaient pas à tout de même admirer ces jeunes personnes. peut-être auraient-ils un avenir plus beau que le sien. certain.

jihwan soupira un coup. il était arrivé franchement en avance pour l’interview programmée juste après l’entraînement, et il commençait presque à le regretter. le gros appareil photo qu’il gardait pendu autour de son cou commençait à lui faire mal à la nuque et le foot n’était pas la chose qui l’intéressait le plus au monde. peut-être qu'il aurait dû en profiter pour se rincer l’œil. mais bon, c’était déjà mieux d’être ici, plutôt qu’à la maison. en enfer. puis il aimait travailler pour le journal de l’école. interviewer les gens, leur poser des questions, avec ce grand sourire qui ne donnait aucun doutes, apprendre des choses sur les vies plus -ou moins- joyeuses des autres. grâce à la rentrée, il redevenait un peu le garçon avec la joie de vivre que personne ne suspectait. et le jeune homme aimait ça.

le mouvement sur le terrain commença peu à peu à se calmer, sous les yeux toujours aussi ennuyés du journaliste. s’il n’était pas trop idiot, il comprenait qu’enfin, enfin, l’entraînement touchait à sa fin. jihwan commença à se lever, avec une once d’hésitation dans son geste. ses yeux curieux restaient fixés sur le terrain, regardant les gestes de l’entraîneur qui s’en allait peu à peu. c’était l’heure d’entrer en scène, apparemment. ses pas se firent un poil timide, il avait perdu l’habitude durant ces trop longues vacances. il allait devoir la retrouver vite, il ne pouvait pas s’autoriser ne serait-ce qu’une petite fissure dans son masque. un sourire, totalement faux, mais bien porté, se grava sur son visage. il allait vite s’y refaire, aller. il se rapprocha de l’équipe toujours formée, son appareil photo ayant rejoint le creux de ses paumes et il haussa la voix. « excusez-moi ? je suis là pour l’interview à propos de la saison de cette année. »



 
code by solosands
hisakawa yuki
my friends and i we got a lot of problems. administratrice
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t473-mon-etoile-ce-sera-pour-toi-une-des-etoileshttp://fluoado.forumactif.com/t40-you-got-a-friend-in-me-hisakawa-yuki#86http://fluoado.forumactif.com/t38-hisakawa-yuki#83http://fluoado.forumactif.com/t39-hisakawa-yuki#84http://fluoado.forumactif.com/t41-hisakawa-yuki-yuchan#87
→ arrivée :
18/09/2018
→ messages :
617
→ avatar + crédit :
na jaemin + sunflower
→ double compte :
ji chaewon + shin hani
Mer 3 Oct - 21:53

tell the world
@yoon jihwan




o1. « bon les gars, première séance de l'année. bienvenue aux nouveaux, on aura le temps de faire connaissance plus tard si ça vous gêne pas. le premier match est dans quelques semaines, alors on va s'entraîner dès maintenant. du coup, trois tours de terrain pour commencer l'échauffement et ensuite chacun fait ses gammes, ok ? dongwoo, tu montres aux nouveaux comment il faut faire ? » yuki prend naturellement la parole dans ce contexte là. co-capitaine de l'équipe de football de cheonan depuis l'année dernière, il est parfaitement à l'aise ici. à sa place. le capitaine lui tape dans la main et ils se sourient. la saison va être dure à gérer pour eux, mais ils sont soudés. ils s'en sortiront facilement. le coach arrive sur le terrain et leur fait un signe de main qu'ils retournent avant de commencer à courir. synchronisés, pas à pas, en rythme. ils ont l'habitude maintenant, et c'est une routine pour eux désormais. revenus au point de départ, avant de commencer la suite de leur entraînement, le coach les appelle. un des journalistes du lycée veut vous interviewer tous les deux pour le journal, mais chacun pour un numéro différent. yuki tu le fais cette fois-ci, d'accord ? ça devrait pas durer longtemps, quelques questions et quelques photos, comme l'année dernière. yuki regarde et repère effectivement un garçon dans les gradins, un appareil photo autour du coup et un calepin dans la main, à taper du pied. il hocha la tête et se dirigea vers le reste de l'équipe pour finir l'entrainement sous les ordres du coach et du capitaine. l'entrainement fût rapide après cela, trente minutes à faire des passes pour essayer de mieux connaître les méthodes de jeu de chacun pour les corriger plus tard. c'était la routine du coach, il faisait cela tous les ans, alors yuki fit les exercices sans broncher, sachant qu'il avait déjà été formé selon la méthode du coach et qu'il n'aurait probablement rien à redire.

un coup de sifflet et l'entrainement touche à sa fin. quelques mots d'encouragements de la part des deux capitaines et yuki marche en direction des gradins pour prévenir le journaliste qu'il irait prendre une douche et se changer avant l'interview. « salut, euh ... je suis yuki. hisakawa yuki. le coach m'a dit que tu voulais m'interviewer et prendre des photos pour le journal du lycéen, c'est ça? » un moment, et puis la confirmation de celui qu'il suspecte plus jeune que lui. « d'accord, ça marche. avant je vais juste- euh- prendre une douche. je suis peut-être pas super présentable pour des photos maintenant donc euh- je vais essayer de régler ça. » une nouvelle confirmation et puis il s'éloigne en direction des vestiaires que ses coéquipiers ont déjà quasiment tous désertés. alors, tu te fais interviewer, hisakawa ? c'est les filles du lycée qui vont être contentes. un regard étonné de yuki traduit son incompréhension. « pourquoi elles seraient contentes ... » les trois autres rigoles, et puis un touche l'épaule dénudée de yuki. si tu savais mon pote, comment je t'envie. enfin bref, nous on doit filer. y'a une soirée chez quelqu'un de nasan ce soir. je suppose qu'on t'y verras pas? yuki hocha la tête et salua les membres de son équipe avant de filer prendre une douche - froide, ils avaient tous tiré l'eau chaude, ces batards. il finit de se préparer le plus rapidement possible, et avant de partir, se regarda dans le miroir. il avait des cernes, et un teint plus que douteux, alors il vérifia que personne n'était présent pour sortir son fond de teint cushion. c'était son secret, il aimait se maquiller - mais il le ferait discrètement. juste pour ne pas être trop moche sur les photos. si elles devaient être publiées, il devait être décent, au minimum.
Invité
Anonymous
Invité
Mer 10 Oct - 15:34
Invité

“tell the world.” & jihwan poussa un léger soupir de soulagement en voyant un des footballeurs s’approcher de lui. enfin il allait peut-être pouvoir faire son travail. il n’était pas impatient de rentrer chez lui, loin de là, il avait juste envie de faire autre chose que patienter dans un gradin, son calepin dans les mains et un appareil photo qui commençait à se faire lourd autour du cou. le garçon commença gentiment à sourire, essayant d’être bien présentable. « hey, hm, oui, enchanté. je m’appelle jihwan. » il restait un poil nerveux dans ses paroles, il devait vraiment reprendre l’habitude et retrouver son petit masque de bonne humeur et de joie. le garçon hocha la tête en entendant la question de l’autre. « oui, je suis là pour le journal, c’est ça. » le plus jeune fixait l’autre garçon du regard, et retint un soupire et l’entendant mentionner l’idée de prendre d’une douche. c’est pas comme si ça allait prendre une éternité, il eut envie de lui dire, mais il ne broncha pas. jihwan garda son sourire doux et il hocha la tête. « d’accord, pas de soucis. » puis il regarde yuki s’en allait, sans rien dire.

une fois l’autre sorti de son champ de vision, il lâcha son soupir, ainsi que sourire, et se rassit au bord du gradin. bon, plus qu’à attendre que le footballeur revienne. en espérant que ça aille vite. le revoilà de nouveau seul, vraiment seul sur le coup. le terrain était désert, il apercevait les joueurs sortir du vestiaire, les alentours étaient vraiment silencieux. ça lui rappelait presque ces moments où il était seul dans sa chambre et qu’il n’arrivait pas à dormir. le temps passa, il bâilla un coup, et ses jambes le firent se relever précipitamment en voyant son interviewé de la journée sortir du vestiaire pour le rejoindre. son fameux sourire revint à la charge et il l’attendit, immobile. « c’est bon, on va pouvoir commencer ? » en voyant yuki arriver, il comprit pourquoi partir au vestiaire était plus ou moins important. il était tout de même bien plus beau maintenant, avec le teint arrangé et les cernes atténués. peut-être que je devrais faire la même, un jour, se dit le plus jeune. le garçon vérifia qu’il avait bien toutes ses questions sur son calepin et que son appareil photo était bien réglé avant de reprendre la parole. « du coup, je vais juste poser quelques questions, prendre quelques photos et tu pourras y aller. ça devrait pas prendre trop de temps, une heure grand maximum. » son sourire restait posé sur ses lèvres, il commençait à retrouver sa confiance.



 
code by solosands
hisakawa yuki
my friends and i we got a lot of problems. administratrice
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t473-mon-etoile-ce-sera-pour-toi-une-des-etoileshttp://fluoado.forumactif.com/t40-you-got-a-friend-in-me-hisakawa-yuki#86http://fluoado.forumactif.com/t38-hisakawa-yuki#83http://fluoado.forumactif.com/t39-hisakawa-yuki#84http://fluoado.forumactif.com/t41-hisakawa-yuki-yuchan#87
→ arrivée :
18/09/2018
→ messages :
617
→ avatar + crédit :
na jaemin + sunflower
→ double compte :
ji chaewon + shin hani
Mer 10 Oct - 20:25

tell the world
@yoon jihwan




o2. il se dépêcha de retourner sur le terrain pour ne pas faire attendre le plus jeune. lui-même n'aimerait pas rester bloquer quelque part à attendre quelqu'un pour un travail de club. une fois prêt, il alla rejoindre le blond dans les gradins. j'espère que je ne t'ai pas trop fait attendre , à peine ces paroles prononcées, l'autre lui répondit c’est bon, on va pouvoir commencer ? - cela lui cloua le bec, et il n'osa que hocher la tête. il écouta jihwan parler attentivement, ne le regardant que vaguement dans les yeux de temps à autre pour montrer qu'il comprennait, mais mal à l'aise de devoir être interviewé et pris en photo seul subitement.   ah d'accord. ça va pas de soucis.

ça lui rappelait où noah et lui avait fait une interview tous les deux, il y devait y avoir deux ans, alors qu'ils venaient de devenir capitaine et co-capitaines des tigres. ils avaient pas mal rigolé ce jour là, et les photos à deux étaient bien ressorties, ça avait même augmenté leur côté de popularité. être tout seul ... ça le rassurait moins, mais il essaya de relativiser. malgré ses apparences un peu dur, le garçon en face de lui semblait tout le contraire, doux et calme, gentil. un peu comme le japonais. euh ... tu veux rester ici pour faire tout ça ? ou tu veux aller autre part ? à l'intérieur peut-être ? enfin- on peut rester ici si tu veux. et puis, de manière tout sauf naturelle, il s'assit sur un des strapontins des gradins et regarda en l'air pour croiser le regard de jihwan, toujours debout et immobile. pour se ressembler, ils avaient l'air de vraiment se ressembler
Invité
Anonymous
Invité
Lun 15 Oct - 19:33
Invité

“tell the world.” & l’autre, yuki, venait seulement de revenir, que jihwan avait déjà l’impression qu’un certain malaise c’était glissé entre eux. peut-être qu’il avait parlé trop sèchement ? ou yuki était juste nerveux de se faire interviewer... certainement un mélange spécial des deux. le journaliste soupira doucement, son souffle presque imperceptible. une simple aide pour essayer de s’adoucir. ces vacances lui avaient presque fait lâcher ses nerfs, il avait encore besoin de relâcher son esprit de la défensive presque constante qu’il avait dû employer pendant ces longs mois. le garçon resta debout un instant, regardant son interviewé quelques secondes de plus avant de s’installer à ses côtés. « tu sais, on va y aller tranquillement… je veux pas que tu sois mal à l’aise. si jamais y a une question qui t’embête, tu peux dire non, je vais pas te forcer. »

les lèvres du jeune homme s’étirèrent en un petit sourire, laissant apparaître ses dents de devant. il essayait d’être rassurant. « ici, c’est bien, non ? enfin, à part si t’as froid ? » sa tête se pencha sur le côté, d’un air interrogatif. « je veux dire, c’est pas mal ici, on a le décors, ça met dans l’ambiance pour l’article et les photos… » le blond haussa les épaules. il devait se remettre dans le bain, se baigner lui et les gens qui l’entouraient dans cette aura d’enfant innocent qu’il s’était créé.

ses mains vinrent saisirent le calepin qu’il gardait à proximité ainsi que son stylo, puis il feuilleta rapidement les pages pour trouver celles où reposaient les questions. maintenant qu’il bougeait ses mains, jihwan faisait particulièrement attention à ses longues manches. ces longs morceaux de tissus qui cachaient aujourd’hui une belle marque rougeâtre au niveau de son poignet. merci papa d’avoir beaucoup trop serré ses doigts ici la veille. « hm, du coup, faudrait que tu commences par te présenter. ton prénom, ton âge, ce qui t’attire dans le football aussi et pourquoi est-ce que tu es co-capitaine ? » le blond se gratta rapidement l’arrière de la tête, relevant les yeux vers yuki. « c’est un peu générique comme question, t’y as certainement répondu l’année dernière, mais c’est surtout pour les premières années qui viennent juste d’arriver… »



 
code by solosands
hisakawa yuki
my friends and i we got a lot of problems. administratrice
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t473-mon-etoile-ce-sera-pour-toi-une-des-etoileshttp://fluoado.forumactif.com/t40-you-got-a-friend-in-me-hisakawa-yuki#86http://fluoado.forumactif.com/t38-hisakawa-yuki#83http://fluoado.forumactif.com/t39-hisakawa-yuki#84http://fluoado.forumactif.com/t41-hisakawa-yuki-yuchan#87
→ arrivée :
18/09/2018
→ messages :
617
→ avatar + crédit :
na jaemin + sunflower
→ double compte :
ji chaewon + shin hani
Lun 15 Oct - 22:30

tell the world
@yoon jihwan




o3. « tu sais, on va y aller tranquillement… je veux pas que tu sois mal à l’aise. si jamais y a une question qui t’embête, tu peux dire non, je vais pas te forcer. » le japonais sourit. détend toi poto, ça va bien se passer. il donne une approbation verbale et accepte de rester sur les gradins. le plus jeune (enfin, il avait l'air plus jeune, peut-être un an ou deux de moins que yuki) avait l'air plus sympathique qu'il y a quelques minutes, plus enfantin et innocent. il lui ressemblait beaucoup trop, et il se dit que peut-être lui aussi souffrait comme lui avait souffert, il y a quelques années. il se souvenait encore des hivers froids, à essayer de dormir seul sur son futon, avec une couverture trop peu épaisse pour le protéger du froid qui lui glaçait les os. il trembla et secoua la tête, pas maintenant, satan, pas maintenant.

« hm, du coup, faudrait que tu commences par te présenter. ton prénom, ton âge, ce qui t’attire dans le football aussi et pourquoi est-ce que tu es co-capitaine ? c’est un peu générique comme question, t’y as certainement répondu l’année dernière, mais c’est surtout pour les premières années qui viennent juste d’arriver… » le blondinet parla quasiment d'une traite, et cela impressionna yuki, qui n'était que rarement à l'aise pendant les premières rencontres pour parler autant. alors ... je m'appelle hisakawa yuki, j'ai dix sept ans et ce qui m'attire dans le football ... et bien l'esprit d'équipe, je pense. le fait de devoir travailler ensemble, en symbiose, de devoir trouver des tactiques communes, et j'aime le sport aussi tout simplement donc ça me semblait logique de rejoindre l'équipe de football de cheonan. si je suis co-capitaine... et bien à vrai dire je ne sais pas très bien. c'est le coach qui m'a choisi en seconde année pour l'être, apparemment j'avais du potentiel pour diriger l'équipe avec noah, le capitaine. après je vais pas mentir, ça fait toujours plaisir d'avoir une place si prestigieuse dans une équipe aussi bien classée! il essaya de maintenir un visage composé et calme, mais tandis que le plus jeune notait, il ne pouvait s'empêcher de regarder la peau qui transparaissait lorsque ses manches remontaient. il voyait des marques étranges sur ses bras - ce serait impoli d'en parler maintenant, n'est-ce pas ? et pourtant, il ne put s'empêcher de dire tu vas bien? .
Invité
Anonymous
Invité
Mer 17 Oct - 0:41
Invité

“tell the world.” & jihwan s’était déjà plié en deux sur son calepin, se dépêchant de noter toutes les informations que yuki lui donnait. il écrivait tellement vite que son écriture ressemblait plus à des pattes de mouches qu’autre chose. le blond serait certainement le seul à se relire, de toute manière.

ses manches trop longues et pas assez serrées n’arrêtaient pas de bouger. le tissu n’arrêtait pas de remonter sur ses poignets meurtris à chaque coup de crayon et jihwan devait s’empêcher intérieurement de pester contre son vêtement. au fond de lui, il espérait que son interlocuteur ne voit rien. qu’il soit comme les autres, comme cho ou dai yu qui le voyaient quasiment tous les jours, mais qui n'avaient toujours pas de gros doutes sur ce qu’il se passait à la maison. les relations avec les parents, les cris, les coups qui tombaient.

c’est en entendant ce tu vas bien, pile quand il allait reposer son stylo sur la feuille, que jihwan se figea. ses dents vinrent immédiatement se loger dans sa lèvre inférieure et il commença à la mâchouiller. un coup de stress, de peur, vint lui lacérer les entrailles. « bien sûr… tout va bien… » la voix tremblante, nerveuse, absolument pas assurée. il remit en vitesse ses manches. gagner du temps, le distraire. le blond ne devait pas se laisser déstabiliser, il n’avait pas besoin d’une personne de l’extérieur au courant pour ses problèmes. « on… hm… » il hésita un instant. il fallait qu’il se reprenne... jihwan soupira et tenta de regagner un sourire. le même sourire qu’il avait utilisé toute la journée, qu’il avait encore sur ses lèvres quelques minutes auparavant. reprendre sa confiance, vite finir l’interview, s’enfuir et rentrer en enfer. « on imagine que… vous visez une place haute dans le classement cette année ? vous avez déjà pensé à un plan ou une tactique à… à appliquer ? » plus qu’à espérer que son état soit ignoré et qu’il puisse continuer son travail tranquillement. même si c’était certainement pas gagné avec cette voix démunie d'aisance. saletés de marques.



 
code by solosands
hisakawa yuki
my friends and i we got a lot of problems. administratrice
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t473-mon-etoile-ce-sera-pour-toi-une-des-etoileshttp://fluoado.forumactif.com/t40-you-got-a-friend-in-me-hisakawa-yuki#86http://fluoado.forumactif.com/t38-hisakawa-yuki#83http://fluoado.forumactif.com/t39-hisakawa-yuki#84http://fluoado.forumactif.com/t41-hisakawa-yuki-yuchan#87
→ arrivée :
18/09/2018
→ messages :
617
→ avatar + crédit :
na jaemin + sunflower
→ double compte :
ji chaewon + shin hani
Mer 17 Oct - 21:58

tell the world
@yoon jihwan




o4. ça n'allait pas bien, il pouvait l'entendre au son de sa voix. ça li rappelait quand ses parents le frappait pour lui faire comprendre qu'il dérangeait, qu'il n'avait pas sa place là où il était. et pourtant, sur le coup, il décidé de ne pas se mêler plus des affaires de jihwan. et pourtant, ça le rendait honteux d'ignorer ça, de se laisser tenter par la nouvelle question de l'interview, de laisser ses inquiètudes derrière lui. d'accord ... si tu le dis ... le japonais se contenta de ces quelques mots, et abandonna la charge, du moins pour l'instant.

il écouta la nouvelle question, à moitié distrait par les traces sur les poignets du plus jeune, et puis ... il répondit ah ... ah bien sur nous souhaitons être les meilleurs. c'est naturel. pour la tactique, je pense qu'il ne faut pas trop en parler maintenant, sinon nos adversaires pourraient la voir, n'est-ce pas? dit-il en fixant les bras du blondinet pendant que celui-ci s'efforcait tant bien que mal de noter les réponses du plus vieux. je sais qu'on ne se connait que très peu mais ... j'aimerais juste te dire que tu peux me faire confiance, si jamais tu as besoin de parler et puis, il se détourna en voyant que jihwan le regarsait. ça le rendit mal à l'aise de se faire fixer par le plus jeune, parce qu'il se savait similaire à lui, et il voulait l'aider, sans savoir trop comment. alors il se contenta d'un sourire distrait, un peu forcé, à son égard. peut-être que ces quelques mots le mettraient plus à l'aise.


désolée si c'est nul i am drunk rn .................
Invité
Anonymous
Invité
Dim 21 Oct - 22:13
Invité

“tell the world.” & un simple soupire passa la barrière stricte des lèvres de jihwan. il installait déjà une muraille dans sa tête. il ne pouvait pas parler, tout révéler. il n’avait pas le droit, c’était impossible. pas question de parler de ça à une nouvelle personne. le garçon avait déjà fait trop d’écarts. tout le monde s’inquiétait déjà pour lui, pour ses frères, ils n’avaient pas besoin de plus de pitié. ou pire, qu’on essaye de vraiment les aider. alors quand il entendit yuki abandonner pour un temps, il fut soulagé. toujours éviter, ne jamais affronter.

jihwan continua son travail. noter les réponses du footballeur, mécaniquement. cette fois ci en faisant attention à ses manches et à ses poignées. la prochaine fois, il viendra avec des gants, ou avec des bandages. ou alors il tentera de se procurer du fond de teint pour tout cacher. ça pourrait être une solution, si le maquillage restait caché quelque part. pile au moment ou il allait ouvrir de nouveau la bouche, le plus vieux repris la parole. jihwan resta là, à l’écouter, le regard vide. encore quelqu’un de trop gentil, voir même audacieux, pour le coup. quelqu’un qui veut vraiment aider et non quelqu’un qui ignore et qui n’ose pas demander pour éviter les problèmes. puis il vit un sourire se dessiner sur les lèvres de l’autre. le blond baissa les yeux. au fond de lui, il hésitait. partir en courant, ou crier à l’aide. il avait besoin de parler de ces problèmes. de ce poids sur ses épaules qui menaçait de le faire s’écrouler à chaque instant. mais il n’avait pas le courage, pas le cran de le faire. trop de fierté et de faiblesse, aussi, trait de ses frères qu’il avait finit par mimer. « peut-être… un jour… » marmonna-t-il d’une petite voix. son esprit de survie qui s’exprimait. parce qu’il savait très bien que sans aide extérieure, ils auront beau lutter et essayer, toute cette histoire se finira mal un jour ou l’autre.

jihwan resta silencieux, quelques secondes, la tête basse et le cerveau ailleurs. il avait presque zappé être dans une interview. un autre soupire, encore un, se fit entendre de sa part. un besoin de décompresser de ce stress énorme qui était monté dans ses entrailles. ses yeux finirent par remonter sur le visage de yuki et il hocha doucement la tête. « désolé, c’est rien… je veux pas que tu t’inquiètes… y a même pas forcément à s’inquiéter… » ce discours était stupide, même pas croyable. il savait très bien qu’il ne s’en tirerait pas comme ça, ce n’était qu’une tentative inespérée de s’en sortir pour la journée. le blondinet se leva, posant alors son calepin sur un côté du banc avant d’attraper son appareil. il devait se dépêcher de finir cette interview. éviter les questions, même si elles étaient inévitables. « hm, dit… il y aurait moyen que l’on se rapproche du terrain pour faire quelques photo… ? » son sourire, son aisance, tout avait disparu si vite alors qu’il descendait les marches des gradins. son doigt pointa un endroit sur la pelouse verdoyante et il lança un énième regard vers yuki. « genre, par là-bas ? »


ft @hisakawa yuki (et pouloulou c'est rien c'est rien fufu)

 
code by solosands
hisakawa yuki
my friends and i we got a lot of problems. administratrice
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t473-mon-etoile-ce-sera-pour-toi-une-des-etoileshttp://fluoado.forumactif.com/t40-you-got-a-friend-in-me-hisakawa-yuki#86http://fluoado.forumactif.com/t38-hisakawa-yuki#83http://fluoado.forumactif.com/t39-hisakawa-yuki#84http://fluoado.forumactif.com/t41-hisakawa-yuki-yuchan#87
→ arrivée :
18/09/2018
→ messages :
617
→ avatar + crédit :
na jaemin + sunflower
→ double compte :
ji chaewon + shin hani
Mer 24 Oct - 20:32

tell the world
@yoon jihwan




o5. peut-être… un jour… c'était emprunt de douleur et de tristesse, et ça arracha le coeur de yuki de son torse d'une poigne ferme pour le rejeter par sa bouche. il ne le connaissait pas, venait de le rencontrer, et pourtant il avait envie de l'aider, de le sauver de cette situation. personne ne méritait d'être traité comme ça par quiconque, et, perspicace, il avait compris que cela durait depuis un petit moment, sinon il n'aurait jamais répondu cela, avec une si petite voix. quelqu'un qui n'était pas habitué aurait répondu une phrase cliché du style "je suis tombé", mais il avait abandonné toute ses défenses et ça, ça prouvait qu'il n'en pouvait plus, qu'il arrivait à saturation. désolé, c’est rien… je veux pas que tu t’inquiètes… y a même pas forcément à s’inquiéter cela cloua le bec du japonais - comment le plus jeune pouvait-il penser de la sorte ? avide de justice, il était plus que naturel pour yuki de se mêler de cette histoire, d'essayer d'extorquer des informations au plus jeune et de l'aider, de lui donner des conseils et des solutions, c'était son rôle en tant que senior - mais aussi simplement en tant que personne prête à tout pour protéger les gens autour de lui. il ouvrit la bouche, la referma, et répeta le procédé plusieurs fois, tel un poisson rouge. il essayait de trouver les bons mots, mais ils ne venaient pas, et puis, quelque chose arriva. il ouvrit la bouche à nouveau et fût coupé par le plus jeune. hm, dit… il y aurait moyen que l’on se rapproche du terrain pour faire quelques photo… ? il opina malgré lui. il ne pouvait pas le forcer à le faire parler maintenant, il n'en avait clairement pas envie. néanmoins, il savait qu'il n'abandonnerait pas l'affaire, et qu'il continuerait d'essayer avant de le laisser rentrer chez lui, et même qu'il le recompagnerait pour le faire craquer. c'était impensable de ne pas le faire parler de ça, alors que le cerveau de yuki extrapolait déjà des dizaines de scénarios différents dans lesquels jihwan aurait pu se faire ces blessures. il se leva, et passa son bras autour des épaules du plus petit, un signe d'affection rare pour yuki, mais qui semblait ici important. ça marche, viens. il lui lance un petit sourire rassurant et commence à descendre les marches des gradins. je connais le meilleur spot pour faire des photos sur le terrain, en plus là le soleil se couche donc ça devrait être joli. il essaya de se détendre au contact de l'autre blondinet, de faire un peu de conversation inutile sur la pluie et le beau temps jusqu'à ce qu'ils soient en bas. après tout, pour réussir à le faire parler, il fallait le mettre à l'aise.
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLUORESCENT ADOLESCENT :: let's live it up :: nonju-gu - 논주 :: → cheonan high school :: → sports hall-
Sauter vers: