règlement annexe
groupes bottin
scénarios préliens
gestion invités
FLUORESCENT ADOLESCENT, est un rpg de type vie réelle centré sur l'adolescence et la rivalité entre deux lycées. Vous avez la possibilité de jouer un lycéen, ou bien un citoyen de la ville fictive de SEOHAN dans laquelle se déroule l'action. Aucun nombre de lignes minimum n'est demandé, et un minimum de deux réponses par mois sont requises pour ne pas être en danger.
ils sont à adopter


 :: let's live it up :: samyeong-gu - 사명 :: → quartier résidentiel Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

someone you'll never see ✩ mino

Aller à la page : Précédent  1, 2
Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t337-ephemeral-nova#4037http://fluoado.forumactif.com/t356-i-was-not-made-to-be-subtle-nova#4332http://fluoado.forumactif.com/t354-lee-nova#4789http://fluoado.forumactif.com/t357-lee-nova-phone#4335http://fluoado.forumactif.com/t358-lee-nova-supernova#4339
→ arrivée :
18/10/2018
→ messages :
67
→ avatar + crédit :
kim jungwoo (NCT) - solsken
Mar 20 Nov - 17:36




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see. @byun milo

Les questions fusaient et surpris Nova avait laissé s’échapper un rire presque nerveux. Il lui prenait quoi, là ? À ainsi se montrer curieux, à tout vouloir savoir sur ses pulsions et affaires de coeur. Il ne savait pas quoi lui dire, n’arrivait même pas à se concentrer sur ce qu’il disait. Comment pouvait-il savoir s’il avait aimé alors que tout était encore si récent ? Il n’avait même pas pu voir le visage du concerné ! N’avait même pas pu prendre son temps ! « Euh bah… » Un silence suivant ses dires, Nova s’était passé une main sur le visage, écoutant Neo s’exciter tout seul derrière son écran. « Je veux bien recommencer ? » Et c’était juste bizarre de dire ça à voix haute, ou plutôt de dire ça à son pote. Depuis quand on parlait de ça entre amis ? C’était malaisant.

Jamais il ne lui dirait qu’il avait peut-être aimé. Qu’il était encore irrité de ne pas avoir pu capter son regard, de ne rien avoir pu sentir de plus que ses lèvres contre les siennes. Il manquait quelque chose. Et c’était ce sentiment, oui, qui l’empêchait de passer à autre chose. Qui l’empêchait de se concentrer et d’être tout à fait présent dans la conversation, maintenant qu'il le forçait à y penser. Et entendre que Neo était bi l'aurait presque fait sourire, si lui-même n’était pas en train de se dire que s’il ne pouvait pas recommencer avec Milo il faudrait bien qu’il recommence avec quelqu'un d’autre. Pour voir. Voir si c’était pareil.

« Franchement je vois pas le problème d’être bi. J’veux dire on est en 2018 j’suis sûr qu’un tiers de la population l’est aussi si on comprend les pédés et les lesbiennes. » C’était banal, maintenant. Il y avait plus que deux genres, tout le monde sur le web le disait. Et même si la Corée du Sud ne semblait pas vraiment vouloir prendre parti il savait que Chaewon était lesbienne, que sa propre soeur avait sans doute couché avec des filles et la dernière fois il avait clairement vu deux personnes du même sexe s’embrasser dans le raccourci menant au convenient store en bas du lycée.

Et qu'est-ce qu'il s'en foutait.  

Nova n’aurait pas pu être plus indifférent. Tout lui passait au-dessus de la tête et jamais il n’avait été du genre à se poser tant de questions. Il se laissait juste aller, tel l’animal qu’il était, suivait ses pulsions et ses sentiments subits. Il laissait ses amis parler, suivait le mouvement. Et de loin personne n’aurait pu savoir à quel point il était borné, à quel point oui une fois une chose en tête il avait du mal à s’arrêter.

« On t’a embrassé alors que t’étais tranquille dans ton lycée ?! » Faisant tomber le stylo qu’il faisait tourner entre ses doigts il s’était figé. Quoi ? Il n’était même plus question d’un potentiel ami, il n’était même plus question d’être délicat ou de prétendre n’en avoir rien à faire. Car c’était juste bizarre. Car ça lui faisait se dire que tout était un peu trop gros pour que ce soit une coïncidence et il n’aimait pas du tout ce qu’il était en train de ressentir. Car ce n’était pas possible car la Corée du Sud était un grand pays et les probabilités étaient infimes et qu’ils n’étaient pas dans un putain de film. Car…

Se redressant sur sa chaise Nova avait entrouvert sa bouche avant de la refermer. T’es de Seohan ? Et ça lui brûlait les lèvres, car c’était juste impossible. Car il ne pouvait pas avoir embrassé son partenaire de gaming, ne pouvait pas non avoir embrassé Neo putain. Il avait embrassé Byun Milo, pas… « C’était peut-être un pari tu me diras… A moins que tu aies des admirateurs. » Basculant le dossier de sa chaise, la tête renversée, il avait contemplé le plafond. Quelle étrange journée. Il n’arrivait plus à enchainer deux phrases cohérentes, avait l’impression d’avoir un essaim d’abeilles dans le crâne et se demandait si tout n’était pas qu’un putain de rêve.

Et s’il avait raison, qu’allait-il arriver.
C’était pas comme s’il pouvait lui dire qu’il était le con ayant fourré sa langue dans sa bouche sans demander ne serait-ce que la permission. Et c'était pas comme s'il pouvait lui demander s'il pouvait recommencer non plus.

Putain.

(c) SIAL



_________________
trust me (not)feelings are
temporary

Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
17/10/2018
→ messages :
25
→ avatar + crédit :
lucas - nct (skatevibe)
Mer 21 Nov - 12:37




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see.


Donc c'était bien.  Intéressant et bien. Une expérience positive pour lui. Et ça changeait rien à sa vie à lui de le savoir, parce qu'il n'était pas lui. Parce qu'il pouvait pas mettre son ressentiment sur le sien, tout aussi flou… Pourtant ça aurait été tellement plus simple de s'en tenir lui aussi à ça, à cette même conclusion. Ils n'auraient peut-être pas eu ce genre de discussion même, où Milo ne se rend pas compte à quel point il pouvait créer un malaise, qu'on réagissait un peu trop dans son sens, de ce même esprit ouvert sur le monde. Ce n'était pas la mentalité de tous, ici, en corée.   Ouais..non mais… C'est pas- Je m'en fous de qui est gay et bi et lesbienne.   et il soupire, arrivant pas à cadrer ses propres mots et ses pensées mais sachant pourtant que ce n'était pas ce qui lui importait finalement. Pas là, à l'instant. Ce n'était pas ce qui nourrissait un peu plus sa frustration, de définir son actuelle sexualité et ses préférences.  Plongé sur la réflexion d'un inconnu alors qu'il aurait été normal qu'il en soulève des questions sur sa propre existence, bouscule bien plus que son attitude.

Il se serait presque étouffé sur sa chaise, écarquillant les yeux en relevant son visage pour faire face à l'écran de conversation. Discord, son icone, le temps d'appel. L'information percute et le piètre prétexte vole en éclat. qu-  Et quand il ne reste rien derrière quoi se cacher… on fait quoi ?   ....   Un blanc, un long blanc emplissant l'espace de sa pièce, transmis par micro. Le souffle échappe ses lèvres entrouvertes puis une inspiration plus longue avant de reprendre enfin avec force dans sa voix. J'ai dit que c'était un pote. C'est fou t'écoutes rien. C'est pour ça on a perdu.    Il se réfugie dans le déni, dans le mensonge, d'une voix qui racle les graves mais dans le ton inconstant, on sait qu'il n'est pas crédible. On l'a bien embrassé tranquillement dans l'un des couloirs du lycée aujourd'hui, on l'a bien embrassé. Et c'était tout ce qui résidait dans son esprit depuis des heures maintenant.

Ses muscles se relâchent et son corps plie, son front pressant le bois de son bureau dans un bruit mat.  Il en était où dans tout ça ? Il avait des tas d'hypothèses, lui aussi. Mais les hypothèses suffisaient pas. Qui sait. Je finirais bien par le recroiser et lui demander. L'école s'pas si grand...   Enfin, il avait bien fait sans le croiser. Ou juste...peut-être que juste avant, il l'avait simplement pas remarqué. Une silhouette perdue parmi les autres. Sauf si il a honte et qu'il se cache. Ou qu'il soit pas vraiment de l'école. Ou… ou je sais pas.   Si il savait. S'il il savait putain… Non, valait mieux pas qu'il sache.


(c) SIAL


Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t337-ephemeral-nova#4037http://fluoado.forumactif.com/t356-i-was-not-made-to-be-subtle-nova#4332http://fluoado.forumactif.com/t354-lee-nova#4789http://fluoado.forumactif.com/t357-lee-nova-phone#4335http://fluoado.forumactif.com/t358-lee-nova-supernova#4339
→ arrivée :
18/10/2018
→ messages :
67
→ avatar + crédit :
kim jungwoo (NCT) - solsken
Mer 21 Nov - 14:58




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see. @byun milo

Et Nova entendait Milo sans pour autant comprendre ce qu’il lui disait. Il l’entendait oui s’énerver de ne pas le croire, de ne pas accepter qu’il s’agissait de l’histoire de son ami et non de la sienne. Il l’entendait par la suite passer de nouveau à la première et ne plus faire aucun sens : mais ne réagissait pas. N’arrivait pas à traiter les informations, tant l’idée le dérangeait.

Car c’était ça, c’était Milo. Ce n’était pas Neo. Ce n’était pas ce partenaire avec qui il jouait depuis des mois, enchainait les parties et enfin arrivait en tête du classement. Ce n’était pas celui avec qui il avait passé certaines soirées à rire puis à s’énerver, celui qui toujours faisait preuve de mauvaise foi avant de se reprendre, irrité, incapable d’admettre qu’il était en tort et qu’ils venaient de perdre car ils n’étaient pas assez bons, concentrés.

« Et toi, t’as aimé ? » Et ça lui semblait encore un peu fou, un peu irréel. Il avait du mal à croire qu’il s’agisse de la même personne. Que ce gamin trainant dans les couloirs de son lycée était en vérité son pote. Il avait fourré sa putain de langue dans sa putain de bouche et il savait pas si c’était carrément dégoutant ou… Amusant.

De savoir alors que l’autre ne savait pas. De pouvoir jouer de ça. Et c’était sans doute un peu malsain de vouloir jouer sur ça, de vouloir le taquiner à l’excès et faire de lui un fouillis d’émotions floues.

Il se comportait en connard et ça ne lui ressemblait pas. Mais depuis ce pari, qu’est-ce qui lui ressemblait vraiment ? Il perdait juste la boule, n’avait pas l’habitude de réfléchir à ces choses.

Avait juste envie de recommencer car c’était la vie et que dans la vie deux corps étaient forcés de se rencontrer. « T'sais si tu vas le voir il va peut-être croire que tu veux recommencer. Car après tout il a peut-être fait ça car il avait envie, enfin j'veux dire on va rarement fourrer sa langue dans la bouche de quelqu'un d'autre juste pour voir. » A moins qu’il s’agisse d’un pari. A moins oui qu’il soit en effet le plus gros déchet de tous les temps. Nova qui n’était pas gentil mais juste le plus con des adolescents. Nova qui ne fumait pas et qui ne se droguait pas, qui avait de bonnes notes et qui rendait ses parents fiers mais qui de l’autre côté ne savait juste pas être sincère, maintenir des relations amoureuses normales. Car il n’arrivait pas à tomber amoureux, car il n’arrivait pas à aimer, car il n’y avait pas d’excitation, plus de curiosité.

Et au final il ne savait pas s’il était un sombre connard ou un triste connard. Retournerait volontiers à son statut de putain d’animal car il n’y avait alors plus de bon ou de mal, juste un instinct. Quelques pulsions.

Nova, tout simplement.

(c) SIAL



_________________
trust me (not)feelings are
temporary

Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
17/10/2018
→ messages :
25
→ avatar + crédit :
lucas - nct (skatevibe)
Mer 21 Nov - 17:15




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see.



La réponse lui revient en plein visage. Un effet boomerang dont il s'attend pas, Milo. Plus habitué à poser les questions que d'y répondre et ça le laisse sans voix encore une fois. Une fois de plus et une fois de trop. Puisque si il ne sait pas en expliquer les raisons, il n'arrive pas plus à définir ce tas d'émotions bouillonnant en lui.  Il n'arrive pas à faire le tri entre ce qu'il ressent, ce qu'il veut, ce qu'il a exactement envie, les faits, ce tas de nœuds. Etat de brouillon et d'idées à la recherche de l'hypothèse, la vraie et l'unique, celle qu'il ne trouvera jamais seul sans la confirmation de la seconde personne concernée. Lui, Nova. Lui, le mec à qui il parle. Le hasard est quand même un putain de bâtard parfois.  Est-ce qu'il a aimé. Il pouvait dire qu'à l'instant, non, il n'aimait pas du tout ça mais si il devait seulement se concentrer sur l'instant du moment et non tout ce qui a bien pu entraver son esprit ensuite ? C'est plus complexe, c'est flou, ça n'a pas de mot. c'est pas. NON. Oui. QUOI ? comment tu- veux que je saches ? C'étai super rapide ?  Il cherche les excuses en vain. Il souffle en passant ses mains sur son visage. Il ferme son poing, le ramène contre ses lèvres. Il a l'impression d'être au bout de sa vie. C'était…  Ca lui foutait encore des frissons mais plutôt crever que de l'admettre.   … On s'en fiche. Il force ses yeux à se fermer et à garder cette réponse pour lui, enfouie encore un moment.  Impossible d'admettre qu'il avait trouvé ça aussi intéressant et qu'il avait peut-être apprécié. Pas parce qu'il s'agissait d'un mec ou d'une meuf. Il mentait pas, c'était pas question de ça.  

Pour recommencer ? Pourquoi il voudrait recommencer ? Ce serait calculé ? Il rouvre les yeux et à nouveau, les pose sur l'écran. Ce serait ça, la raison ? Juste l'envie ? … Par message. Par message c'est cool aussi. Il hoche la tête avec force, convaincu. Même si il n'a toujours aucune idée de qui il peut bien être et pire. Pire si on l'apprend, sans doute viendra-t-on juger Byun Milo pour avoir demandé le numéro du mec ayant plaqué sa bouche contre la sienne. Mais ça, c'était une question de discrétion et on sait tous que Milo est discret comme gars. ... Ouais, ou sinon, il pouvait toujours foutre son poing dans son visage et ça, ça devra bien le dissuader de ne plus recommencer à le mettre dans un état pareil.  


(c) SIAL


Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t337-ephemeral-nova#4037http://fluoado.forumactif.com/t356-i-was-not-made-to-be-subtle-nova#4332http://fluoado.forumactif.com/t354-lee-nova#4789http://fluoado.forumactif.com/t357-lee-nova-phone#4335http://fluoado.forumactif.com/t358-lee-nova-supernova#4339
→ arrivée :
18/10/2018
→ messages :
67
→ avatar + crédit :
kim jungwoo (NCT) - solsken
Mer 21 Nov - 20:42




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see. @byun milo

Un peu plus et Nova aurait été de mauvaise humeur. Car la situation le dépassait et qu’il se sentait pris à son propre jeu. Car enfin la vie avait décidé de lui rendre tout ce qu’il donnait : et Dieu savait qu’il ne donnait pas toujours que du bon. Ça le tuait. De savoir que le monde était si petit et que toutes ses interrogations au final, peut-être, tournaient autour d’une personne qu’il connaissait. Le faire avec un inconnu avait ce quelque chose d’un peu mystique. Il avait aimé ne connaitre que son prénom et se demander, oui, ce qu’il avait bien pu en penser.

Mais à présent il savait.
Ses questions semblaient enfin trouver des réponses sous ce Neo n’étant plus tout à fait Neo. Sous ce partenaire de jeu étant à présent un peu plus, un peu différent. Il pouvait mettre un visage sur cette voix et ces cris irrités, sous ce ton que trop souvent outré. Comment tu veux que je sache, avait-il à moitié bégayé, c’était super rapide. « C’était pas assez long à ton goût ? » Et rigolant tel le con d’adolescent qu’il était, il s’était rattrapé de justesse lorsque sa chaise avait commencé à basculer en arrière. Il le taquinait et peut-être que c’était plus simple comme ça. D’arrêter de penser, d’arrêter de raisonner. Il n’était pas du genre à réfléchir sur ces choses là : alors il devait arrêter. Redevenir con et insouciant, redevenir con oui et suivre ses instincts. « Bah j'sais pas mais s’il t’a embrassé soit c’était un pari soit c’est car il voulait voir ce que ça fait. Aussi bien tu lui plais. » Et il avait toujours ce sourire un peu bizarre sur les lèvres, Nova. Car il commençait à jouer à un jeu dangereux, car il risquait une amitié, risquait tout un ensemble de choses sur cette conversation tournant tout sauf en rond.

« T’as son numéro ? » Il avait son Discord, du moins. Et car c’était trop tentant il avait fini par conclure, comme s’il disait ça à lui même :  « T’es pas si différent de moi, au final. » Lui qui avait aussi embrassé un garçon et qui s’était dit au final que ce n’était pas si mal. Lui qui avait voulu voir sa réaction, voir sur son visage il ne savait quoi. Peut-être avait-il juste voulu voir des yeux écarquillés, des genoux tremblants et un début de colère. Peut-être oui n’avait-il voulu que lui faire perdre ses moyens lui-même n’arrivant jamais à les perdre.

Car il se disait que peut-être alors ça l’aurait animé. Réveillé en lui quelque chose d'un peu fou, une envie oui de continuer : de ne plus s'arrêter.

(c) SIAL



_________________
trust me (not)feelings are
temporary

Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
17/10/2018
→ messages :
25
→ avatar + crédit :
lucas - nct (skatevibe)
Mer 21 Nov - 21:37




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see.



S'il avait voulu sauver sa soirée, c'était raté. Il aurait préféré être au lycée, dans les couloirs à trouver une réponse plutôt que d'être là à se poser des questions à voix haute et se retrouver incapable de rien. Juste bon à réfléchir et tenter de se distraite de parties inutiles, si ce n'est de leur faire perdre quelques points. Il n'admettra pas sa faute, tout ça, c'était ce mec. Lui qui foutait le bordel jusqu'à l’irréel. Et être incapable à ce point, c'est épuisant. je...NON MAIS T'AS FINI OUI - Si il avait été en face de lui, Milo l'aurait très certainement frappé, assénant un coup de poing contre son épaule en grognant ses mots. Il n'avait jamais dit avoir apprécié, il avait jamais dit avoir trouvé le temps trop court...Mais sa faute alors, c'est de ne pas en avoir assuré le contraire. t'es con. Parce qu'il en joue sûrement et semble même s'amuser de ses tourments. Comme tous, on le prenait pas tant au sérieux. Comme tous, il en rajoutait une couche et ça le fait bondir si facilement d'une expression à une autre. Trop vif, trop expressif et sans barrière, à laisser ses pulsions montrer son désarroi.  Il sait qu'il a sûrement raison pourtant, entre ses trois possibilités. Un pari, la curiosité ou l'envie. Il éveille encore un peu plus ce besoin d'en connaitre enfin la vérité.  Arrête de…. aishh j'vais pas réussir à dormir ce soir. C'est une plainte murmurée pour lui-même, une pensée audible et soufflée.  Un vrai gosse. Comment était-il supposé fermé l'oeil de la nuit avec la tête autant compressée, on lui explique ? Dans l'impatience presque d'être à demain, avec un plan d'action qui tient à peine la route : obtenir son numéro sans que sa réputation ne fasse le tour de l'école une seconde fois.   non. C'est pas comme si j'avais eu le temps de lui demander non plus. Ca avait pas été si long. Trop rapide. Et il réalise à nouveau qu'il insinue encore, maladroitement et sans le vouloir, qu'il aurait pu vouloir préférer que cela dure un moment de plus.  ....c'est pas. Ca veut pas dire que… RAH POURQUOI TU ??  tu le fais exprès. COMMENT il arrivait à faire ça, cet espèce de contrôle sur la discussion  ?   comment ça, pas différent ? Le ton est différent, étrangement. Plus calme, moins teinté de colère, de frustration. Lui aussi, voulait connaître les pensées de l'autre. Lui aussi voulait. Mais à son contraire, si le flou et l'incertitude séduisait, lui… Lui, il le rendait fou.   p't'être...mais je reste plus fort que toi. Milo reste encore trop loin de la vérité.


(c) SIAL


Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t337-ephemeral-nova#4037http://fluoado.forumactif.com/t356-i-was-not-made-to-be-subtle-nova#4332http://fluoado.forumactif.com/t354-lee-nova#4789http://fluoado.forumactif.com/t357-lee-nova-phone#4335http://fluoado.forumactif.com/t358-lee-nova-supernova#4339
→ arrivée :
18/10/2018
→ messages :
67
→ avatar + crédit :
kim jungwoo (NCT) - solsken
Mer 21 Nov - 22:19




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see. @byun milo

Plus la conversation avançait plus les épaules de Nova se détendaient. Il s’amusait. Un sourire étirait ses lèvres et parfois laissait place à un rire quelque peu espiègle, taquin. Et il aimait ce revirement quoiqu'étrange, pouvoir ainsi mettre sans dessus dessous son cher Neo. Il n’avait pas fini, non. Commençait à peine et n’était pas prêt d’arrêter. « J’suis peut-être con, oui. » Avait-il ricané à l’accusation, l’encaissant sans le moindre problème. « C’est étonnant que tu t’en rendes compte que maintenant. » Lui se le répétait au moins trois fois par jour, pas que ça l’empêchait d’être heureux et de réussir à s'en sortir dans la vie.

Il ne vivait plus que pour ça.
Sentir Neo perdre ses moyens et passer de l'irritation à une forme d’exaspération désespérée le faisait mourir de rire. « Me dis pas ça après j’vais croire que tu vas rêver de moi. » Et il attrapait la moindre perche que son ami lui tendait pour la lui renvoyer avec violence au visage. « Ah car en plus tu comptais lui demander son numéro juste après ! Si vous aviez eu le temps. » Il n’en pouvait plus, avait fini par exploser de rire si fort et si bien que son ventre avait commencé à lui faire mal. Le serrant de ses bras il avait manqué pour la seconde fois de s’étaler, sa chaise manquant de se renverser.

Il n’était vraiment qu’un gamin, putain. Et un gamin sadique, en plus de ça. C’était certain : le paradis n’était plus une option pour lui.

« Possible. » Avait-il tenté de répondre avec sérieux lorsque la furie lui avait demandé s’il faisait exprès. Aussi comment ne pas pousser la chose alors qu’il réagissait à ce point ? C’était comme si chacune de ses attaques se retrouvaient décuplées avant d’atteindre leur cible. « Bah je sais pas, maintenant on est deux à avoir roulé un patin à un mec. » Et à vouloir recommencer. Il jouait l’innocent. Donnait tous les éléments mais de manière si décousue qu’il était impossible de les lier les uns aux autres. Et c’était peut-être pour ça qu’il était à la fois si bon et si mauvais. Nova gentil mais pas trop, Nova ne voulant pas à mal mais qui agissant de manière égoïste finissait par blesser ceux l’entourant. « Et si tu l’dis écoute… J’ai jamais prétendu être plus fort que toi. » Par contre il était certain d’avoir plus d’audace et de pouvoir faire de lui un putain de bordel. Il était certain oui qu’il ne suffirait que d’une main sous le t-shirt et d’un deuxième baiser plus poussé encore pour que ses genoux le lâchent et qu’il se retrouve là comme un con devant lui.

Quoiqu’il se ferait sans doute frapper, aussi.
Après tout si ses copines le faisaient, un mec serait sans doute trois fois pire. Surtout s’il s’agissait de Neo, putain. Et Neo n’était jamais calme. Il aurait du changer son pseudo pour Teigne plus d’une fois. Pas qu’il ne l’aimait pas, hein. C’était juste comme ça.

Juste comme ça.

(c) SIAL



_________________
trust me (not)feelings are
temporary

Voir le profil de l'utilisateur
→ arrivée :
17/10/2018
→ messages :
25
→ avatar + crédit :
lucas - nct (skatevibe)
Jeu 22 Nov - 10:31




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see.



Oh il pouvait sentir à quel point la situation dérapait bien plus vers le ridicule que le crédible. Qu'il avait de moins en moins de facilité à trouver ses mots et qu'il passait plus rapidement encore d'un état à un autre. Du chaud au froid.  Du souffle aiguë à la voix grave, tentant d'être plus fort que ses émotions sans jamais y arriver. Il est con, Supernova, mais y avait rien de surprenant à ça, c'était le contexte qui l'était. ...T'es moins con quand tu joues quand même. Ou il l'était parce qu'il l'était tout autant, la situation différente d'aujourd'hui. Un jour particulier et hanté par les images d'un putain de baiser, bon qu'à le foutre en l'air...Et le pire, le pire du pire, ça reste ses mots venant pincer un peu plus chacun de ses ressentis, créant la tempête dans sa tête.   je vais pas- POURQUOI JE RÊVERAIS DE TOI CRÉTIN ? Pourquoi veut-il s'immiscer lui aussi dans son tas de pensées ?  Pourquoi il retourne si facilement ses mots contre lui ? Il arrive pas à le voir venir, se retrouvant comme un con à écarquiller les yeux, le sentiment si puissant le faisant encore lever la voix.    MAIS NON. L'injustice. Il lui aurait pas demandé son numéro si ils avaient continués. Sa protestation pourtant est vaine, étouffée et masquée par le rire franc de l'autre côté d'un écran.  Alors il se contente d'un soupire, long, aussi exaspéré que le précédent en s'affaissant sur sa chaise dans un bruit de recule de quelques centimètres.  Il le fait exprès, sauf qu'il ne s'attend pas à ce qu'il l'admette si facilement. Plissant les yeux, mauvais, fatigué par son propre corps et incapable de retranscrire sa frustration autrement à présent. Saleté, pourquoi ils étaient amis au juste ? Pourquoi ils parlaient encore et encore, si facilement sur n'importe quel sujet ? Pourquoi pratiquement chaque soir, il se retrouvait à avoir l'automatisme d'allumer son discord ? Ce n'était pas vraiment un manque ou un besoin. Mais c'était une amitié. De toute façon, lequel de ses potes ne se foutaient pas au moins une fois de sa gueule à un moment ?  De là à dire qu'ils se ressemblent, il ne comprend pas le lien aussi rapidement qu'il l'aurait dû. ah, ça… Parce qu'ils avaient tous les deux embrasser un mec. D'un sursaut encore, il capte l'information, prêt à défendre le contraire. … J'ai rien roulé du tout, on m'a pas demandé mon avis.  C'était lui la victime dans cette histoire, alors que lui avait sûrement voulu tester. Lui avait eu le choix. Il se lève enfin, emporte le portable d'une main pour s'échouer sur le lit dans le bruit de ses pas, dans le bruit des draps. Il est plus fort que lui, en parties de jeu seulement. hey c'est cool pour toi, ça changera un peu de tes copines. Il n'était jamais célibataire très longtemps, du jour au lendemain.  mais si tu pouvais rien prévoir samedi soir ce soir cool. Parce qu'il y a un event. En espérant que d'ici samedi, son esprit soit plus clair et cette situation réglée.



(c) SIAL


Voir le profil de l'utilisateur http://fluoado.forumactif.com/t337-ephemeral-nova#4037http://fluoado.forumactif.com/t356-i-was-not-made-to-be-subtle-nova#4332http://fluoado.forumactif.com/t354-lee-nova#4789http://fluoado.forumactif.com/t357-lee-nova-phone#4335http://fluoado.forumactif.com/t358-lee-nova-supernova#4339
→ arrivée :
18/10/2018
→ messages :
67
→ avatar + crédit :
kim jungwoo (NCT) - solsken
Jeu 22 Nov - 11:24




don't take yourself so seriously. look at yourself all dressed up for someone you'll never see. @byun milo

Le rire aux lèvres et les mains sur les côtes Nova s’était dit que c’était vraiment trop bon. D’ainsi pouvoir mettre à bout son ami après tant de temps. Et peut-être que c’était ça, la vraie amitié : ne plus se retenir et se lâcher, lancer des bombes tout en sachant qu’aucun des deux ne pensaient à mal. Il avait parfois l’impression de flirter, avec ses répliques à deux balles et ses « Car on sait tous à quel point tu m’aimes. » absolument pas crédibles.

Aussi tâchant tant bien que mal de s’asseoir de nouveau correctement sur sa chaise, virant ses pieds et arrêtant de se tenir le ventre, Nova avait attrapé la souris pour fermer la fenêtre de gaming. Car eux deux le savaient bien : ils n’allaient pas rejouer aujourd’hui. Avaient assez fait baisser leurs stats pour le reste de la soirée. Et replaçant machinalement le micro contre ses lèvres, il avait laissé s’échapper un soupir. Quelle vie.

Dire qu’il lui restait tous ses cours à reprendre avant d’aller se coucher. Il n’avait même pas encore mangé, la nuit n’étant de toute façon pas encore tombée. « C’est ta faute alors. La prochaine fois t’auras qu’à être celui roulant la pelle et son sera à égalité. » Et s’étirant, s’était dessiné un sourire un peu étrange sur ses lèvres. Car tout était si improbable et qu’il avait encore du mal à faire le rapprochement. Car c’était un jeu qui se créait à savoir qui aurait le dernier mot, qui aurait le dernier point. Ils se lançaient la balle mais finiraient bien par arrêter à un moment. Une chose était certaine : elle n’était plus dans son camp, du moins, plus tout à fait.

« T'inquiète je risque pas d’être en couple avant un moment je pense. » À présent que deux tiers de l’école devait penser qu’il était pédé. Pas qu’il n’avait pas aimé, hein, mais c’était quand même super réducteur de le mettre dans une unique case. « Et je sais pour samedi.  » Va pas falloir faire de la merde. Car alors ce ne serait pas quelques points qu’ils perdraient. « On va tout niquer. » Car il n'y avait pas de raison, après tout. Car lui pouvait se concentrer tant qu'on ne lui rappelait pas ce qui s'était passé dans la journée. Car il pouvait faire la part des choses et gagner.

Car il allait devoir laisser tranquille ce foutu Milo au moins une semaine pour qu'il puisse lui se concentrer.

(c) SIAL



_________________
trust me (not)feelings are
temporary

Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FLUORESCENT ADOLESCENT :: let's live it up :: samyeong-gu - 사명 :: → quartier résidentiel-
Sauter vers: